COVID-19 : votre gel hydroalcoolique en DIY !

A l’heure où le coronavirus est devenu le sujet de tous les tourments, il est bon de se préparer. En effet, il est tout à fait possible d’agir en guise de prévention contre cette épidémie. Ici, nous allons vous montrer une recette simple afin de préparer vous-même votre gel hydroalcoolique !

Le coronavirus : se laver les mains est indispensable !

Actuellement, tout le monde dans ce monde devrait avoir eu vent du covid-19. Il s’agit, après tout, d’une pandémie mondiale sans précédent. Face à cette épidémie qui est tout de même très contagieuse, l’absence d’un traitement efficace reste le véritable problème. Heureusement, il y a tout de même des gestes que tout le monde peut adopter afin d’éviter la propagation du virus.

La première chose est de bien se laver les mains de manière fréquente. De l’eau et de savon suffisent donc pour limiter les risques de contamination de la maladie. En outre, il est fortement conseillé de ne pas se toucher le visage, la bouche et les yeux. Si vous n’avez pas la possibilité de vous laver les mains souvent, alors l’usage d’un gel hydroalcoolique est fortement conseillé.

Il est également conseillé de mettre une certaine distance avec les personnes qui toussent ou qui éternuent. Cette distance sociale est de 1 mètre ! Dans ce même registre, il est fortement déconseillé de serrer la main ou de faire la bise aux gens. Une bonne hygiène respiratoire fait aussi partie de la liste.

Gel hydroalcoolique en DIY : les ingrédients !

Pour fabriquer vous-même votre gel hydroalcoolique, il vous faudra quelques ingrédients que vous trouverez facilement en pharmacie. Clairement, il vous faudra :

  • 833 ml d’alcool : de l’éthanol 96% ou de l’isopropanol 99,8% feront l’affaire.
  • 41,7 ml d’eau oxygénée : du peroxyde d’hydrogène 3%
  • De l’eau distillée
  • 14,5 ml de glycérine : glycérol 98%

Clairement, il est indispensable d’avoir de l’alcool pour tuer le virus de la Corona ainsi que les bactéries. Concernant l’eau oxygénée, elle a pour rôle d’éliminer les spores bactériennes que l’on retrouve souvent dans les flacons. Ne vous inquiétez pas, car elle n’agit pas comme antiseptique sur la peau. Concernant le glycérol, il s’agit d’un émollient ou d’un humectant.

Si vous ne trouvez pas de glycérol, vous pouvez très bien vous tourner vers d’autres adoucissants en guise de remplacement. En guise d’exemple, on peut citer l’aloe vera ! En outre, l’OMS précise qu’il est indispensable d’utiliser des produits destinés à un emploi pharmaceutique et non des produits industriels.

Gel hydroalcoolique en DIY : la démarche !

Passons maintenant à la démarche de préparation du gel hydroalcoolique. Ici, il est bon de souligner le fait que la concentration d’alcool doit être la plus élevée possible. Plus cette concentration est élevée, plus votre gel sera efficace. D’une façon globale, cette concentration ne doit pas être en dessous des 60%.

Lors de la démarche, versez d’abord l’alcool dans un récipient gradué. Vous y ajouterez, par la suite, l’eau oxygénée ainsi que le glycérol. Vous compléterez votre solution avec de l’eau distillée.

Une fois tous les ingrédients mélangés, vous n’avez plus qu’à répartir le tout dans plusieurs flacons bien fermés. Laissez le tout reposer pendant 72 heures minimum afin d’accentuer l’efficacité du produit. En outre, il est bon de bien étiqueter vos flacons et de ne pas les laisser à la portée des enfants. Après tout, il s’agit de produits hygiéniques qui ne doivent pas être ingurgités.

COVID-19 : votre gel hydroalcoolique en DIY !
Cet article vous a plus ?
Partagez l'article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *