La gemmothérapie : qu’est-ce que c’est ?

La gemmothérapie : qu’est-ce que c’est ?

De nombreuses techniques naturelles sont disponibles actuellement afin de traiter doucement certaines maladies. La gemmothérapie fait partie de ces thérapies utilisant les bourgeons ! Oui, il ne s’agit donc pas d’utiliser les pierres, mais bien les bourgeons des fleurs. Découvrons tout à ce sujet ici !

Définition

Ici, nous ne sommes donc pas loin du traitement à l’huile de ricin. En effet, la gemmothérapie est donc à base du macérât huileux de bourgeons. Rappelons que le macérât huileux est le fait de mélanger une partie de la plante avec une huile neutre. L’objectif étant d’obtenir une huile végétale d’une plante qui n’est pas huileuse à la base.

La gemmothérapie est une branche de la phytothérapie, mais cette partie se focalise, bien entendu, sur l’usage des bourgeons et des parties jeunes de la plante. La phytothérapie traditionnelle telle que nous la connaissons utilise seulement les parties adultes d’une plante.

Clairement, le macérât huileux de bourgeons est obtenu en macérant des tissus embryonnaires dans un mélange composé d’eau, d’alcool et de glycérine. Ce mélange doit être posé pendant 20 jours au moins avant utilisation.

Notons également que ce macérât est utilisé par voie orale. Cette utilisation permet surtout de rééquilibrer certains processus déréglés comme dans le cas de certaines affections chroniques. La prise de ce type d’huile végétale se fait donc à moyen et sur le long terme.

L’utilisation du macérât en détail !

Passons maintenant sur l’utilisation du macérât de bourgeons en détail.

Sur les adultes

Pour les adultes et les adolescents, il suffit de mettre 5 à 15 gouttes de l’huile dans un verre d’eau. Vous boirez ce dernier un quart d’heure avant le repas et pendant 3 semaines. En outre, la prise doit se faire de manière progressive, c’est-à-dire, qu’au début, vous commencerez par 5 gouttes et vous augmenterez au fur et à mesure. Si vous voulez miser sur une cure longue, prévoyez une semaine de pause entre chaque cure de 3 semaines.

Sur les enfants et les bébés

Rappelons qu’il y a de l’alcool dans le macérât de bourgeons. De ce fait, il est déconseillé aux enfants de moins de 3 ans. Au-delà de cet âge, une goutte par jour par kilo sera amplement suffisante. Par exemple, un enfant de 9 ans qui pèse 10 kg pourra prendre 4 gouttes, mais encore une fois, procédez progressivement. Commencez donc par une goutte et augmentez au fur et à mesure.

Sur les femmes enceintes et allaitantes

Encore une fois, à cause de l’alcool présent dans le macérât, il est déconseillé aux femmes enceintes d’en prendre. Cependant sur les femmes enceintes, cette prise est possible à condition qu’il y ait eu une prescription médicale avant. Ici, la limite est toujours de 5 gouttes par jour.

Certes, il y a bien des médecins qui prescrivent ce type de macérât pour les femmes enceintes. Seulement, il est toujours déconseillé de prendre ceux qui ont une action hormonale. On parle des plantes comme l’airelle, framboisier, séquoia, framboisier, vigne et autre.

Sur les animaux

Oui, il est tout à fait possible d’utiliser les huiles végétales en guise de traitement pour les animaux. D’ailleurs, étant donné que ce type de traitement est particulièrement doux et pratique à utiliser, il est très apprécié par les animaux. Vos animaux de compagnie l’apprécieront donc parfaitement. Cela tant bien à titre curatif ou préventif.

Clairement, pour les chats et les chiens, utilisez 1 à 5 gouttes selon le poids de l’animal. Si vous voulez les utiliser sur les chevaux, la quantité variera entre 25 et 30 gouttes.

Encore une fois, il suffit de diluer l’huile dans de l’eau tiède.

La gemmothérapie : qu’est-ce que c’est ?
Cet article vous a plus ?
Partagez l'article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *