L’huile de ricin pour lubrifier les moteurs

Vous n’avez pas mal lu, en effet, l’huile de ricin aussi un bon lubrifiant moteur. Cette huile était déjà un produit incontournable dans le cadre de la beauté. Cette information ne pourra donc qu’exacerber sa notoriété qui est déjà bien faite. Ici, vous allez savoir ce qu’il en est de ses performances sur vos moteurs. Seulement, avant tout cela, il est bon de mettre en avant les principales caractéristiques de l’huile.

L’huile de ricin : survol !

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette huile « miracle » dans le domaine de la beauté, nous allons vous dire ce qu’il y a à savoir dessus. On ne le répètera jamais assez, pour pouvoir bien utiliser quelque chose, il faut commencer par bien le comprendre.

Alors, l’huile de ricin est une huile végétale naturelle aux multiples bienfaits. Cette huile est obtenue par la première pression à froid des graines de ricin. Ces dernières ne sont pas comestibles, mais l’huile n’offre que des bienfaits. Aussi appelée huile de castor, l’huile de ricin se démarque avant tout par sa couleur dorée et sa texture visqueuse. Sur le marché, elle fait partie des huiles les plus visqueuses. Raison pour laquelle bon nombre de gens la mélangent avec une autre huile avant de l’utiliser.

La Castor Oil est particulièrement riche en vitamine E et en acides gras. Ces deux composants expliquent les avantages dont dispose l’huile. D’une manière générale, cette huile est surtout prisée pour ses bienfaits dans le domaine du cosmétique. Elle s’utilise pour le soin de la peau, des cheveux, des ongles et aussi de la barbe.

L’huile de ricin en tant que lubrifiant moteur !

Outre les avantages sur le corps, on sait maintenant que l’huile de ricin est aussi un bon lubrifiant moteur. Pour ceux qui n’y croyaient pas, c’est une vérité depuis des décennies. Ce n’est donc pas une nouveauté pour les amoureux d’automobile.

D’une manière générale, quand on utilise une huile pour lubrifier un moteur, elle perd de l’eau et devient sèche. Ce qui n’est pas le cas avec l’huile de ricin. En effet, cette huile est particulièrement stable à température ambiante. Plus la température augmente, plus l’huile se charge en esters. Ces derniers sont toujours disponibles jusqu’à une température de 343°C. Pour faire simple, plus la température s’élève, plus l’huile devient lubrifiante.

Notons que l’huile lubrifiante a pour vocation de mouiller les surfaces des pièces en mouvement. C’est la base même du film lubrifiant. En même temps, il doit avoir une bonne résistance à la température. Or, une mauvaise huile bouillit et s’évapore. Ce qui brise le film. Ce n’est donc pas le cas avec l’huile de ricin.

Y a-t-il un mauvais côté ? Bien entendu, puisque la perfection n’existe pas. En fait, à la fin du cycle, le résultat de l’huile de ricin dans le moteur peut être assimilé à du vernis. Ce dernier ornera les têtes culasses du moteur à la fin.

Pourtant, cette situation n’est pas forcément mauvaise. En effet, cette couche peut vous aider à voir les causes d’un dysfonctionnement moteur. En outre, l’huile de ricin dispose d’une meilleure affinité avec les surfaces métalliques que les huiles synthétiques. En effet, ces dernières bruleront dans le moteur si les réglages sont trop pauvres.

En gros, l’huile de ricin est plus intéressante qu’une huile synthétique. La seule contrepartie étant qu’il vous faudra souvent nettoyer votre moteur. Seulement, ce sera l’occasion de remplacer les pièces qui ne fonctionnent pas correctement. Il est également bon de dire que l’huile de ricin et les huiles synthétiques sont complémentaires.

L’huile de ricin pour lubrifier les moteurs
Cet article vous a plus ?
Partagez l'article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *