Top 5 des dangers du ricin et précautions à prendre

Déjà, il est bon de souligner le fait que l’huile de ricin n’est pas toxique. Certes, il y a bien quelques précautions à prendre, mais c’est le ricin ou plutôt la ricine qui est toxique. Comment cela est-il possible ? Découvrez le Top 5 de ces dangers dont on parle.

La plante est mortelle

Malheureusement, c’est une vérité vraie, la plante de ricin est dangereuse. Une étonnante nouvelle quand on sait que l’huile de ricin est particulièrement riche en bienfaits. Pourtant, la plante n’a rien avoir avec l’huile végétale produite à partir de ses graines. D’ailleurs, il est bon de souligner le fait que le ricin est particulièrement toxique !

Comment cela se fait-il ? En fait, cette plante fait partie de la famille des Euphorbiacées. D’une manière générale, les plantes de la même famille sont particulièrement toxiques. En fait, le ricin est toxique sur plusieurs niveaux. Ses feuilles sont toxiques et ses graines le sont aussi. Ses feuilles contiennent un alcaloïde, de la ricinine et ses graines contiennent en ricine. Autant dire que si vous avez des enfants, il ne faudra pas planter du ricin dans votre jardin.

Cette plante se démarque par sa beauté, sa hauteur moyenne de 3 mètres et son feuillage rouge.

Ne pas ingérer l’huile de ricin

Certes, l’huile de ricin n’est en rien toxique. Seulement, il faut savoir que l’huile végétale ne s’utilise qu’à l’extérieur. C’est pour cela qu’elle est tant prisée dans le domaine du cosmétique et de la beauté. Le bien-être est également concerné à condition de ne pas l’ingérer. Pourquoi cela au juste ?

En fait, l’huile de ricin ingéré à une forte dose est très mauvaise. Sa prise peut causer la diarrhée et une forte déshydratation. Certes, l’huile de ricin est utilisée pour traiter la constipation. Seulement, si vous n’avez pas les capacités pour bien l’utiliser et surtout pour bien la doser, il est conseillé de ne pas essayer. Les risques sont beaucoup trop grands. Notons que cette action néfaste peut arriver tant chez les enfants que les adultes.

Huile de ricin déconseillée aux femmes qui allaitent

Tant l’huile de ricin que l’huile de carapate sont déconseillées pour les femmes qui allaitent. D’une manière générale, l’huile peut être ingérée par bébé par inadvertance. Comme nous l’avons vu tout à l’heure, cela ne jouera pas en faveur de sa digestion. On peut également parler de l’apparition d’allergies et des symptômes liés à la démangeaison et des rougeurs.

Huile de ricin déconseillée aux femmes enceintes

Les risques de l’utilisation de l’huile de ricin chez les femmes enceintes sont bien réels. Comme évoqué tout à l’heure, l’huile de ricin amène à un risque de diarrhées et de déshydratation. Ce qui sera particulièrement grave chez les femmes enceintes. En effet, quel que soit le stade de grossesse, la prise de l’huile de ricin risque de déclencher le travail.

Ne pas laisser à la portée des enfants

Bien entendu, il ne faut en aucun cas laisser les enfants jouer ou même accéder à l’huile de ricin. Cette dernière risque d’agir de manière négative sur la santé des enfants. Outre les risques de diarrhées chez les enfants, il y a également le risque d’éruption cutanée. En effet, les enfants de moins de 3 ans sont souvent sujets à ce mal. Ceci dans le cas d’un usage externe. Sinon, soulignons le fait qu’il est fortement déconseillé de planter le ricin dans votre jardin si vous avez des enfants. Tout concernant la plante est toxique !

 

Top 5 des dangers du ricin et précautions à prendre
Cet article vous a plus ?
Partagez l'article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *